PARTAGER


L’histoire fait grand bruit sur la toile après le scandale du Kevazingo auquel il serait mêlé.

 

Le nouvel édile de la ville de Mouila clamait depuis quelques temps qu’il ne pouvait normalement faire son travail au motif que son prédécesseur aurait vendu ou emporté une partie des biens appartenant à la Mairie. Ayant juré de ne pas se laisser compter, il a saisi les autorités compétentes.

Ayant été saisies, les forces de l’ordre se sont rendues manu militari au domicile molvilois de l’ancien vice-président pour procéder à la saisie de tout le matériel roulant réputé être la propriété de la Mairie. Un énième échec pour l’enfant terrible Moutassou, qui a bien cru pouvoir s’approprier les biens du contribuable du haut de son ancien titre.

Ce sont ainsi, des canters, des camions, des tractopelles, des véhicules 4×4 et des niveleuses qui ont été récupérés dans la propriété de l’ancien édile de Mouila. Une preuve supplémentaire de la gestion scabreuse du nouveau érudit, “prise de guerre”, de l’opposition.

Patrick NZE

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom