PARTAGER


Le président de la République, son directeur de cabinet ainsi que Fabrice Andjoua ont parcourus les artères de la capitale ce matin.

 

C’est à bord d’un véhicule décapotable conduit par Brice Laccruche Alihanga, qu’Ali Bongo Ondimba a pris place afin de constater de visu l’impact des mesures prises ces derniers temps sur la vie des gabonais. Comme il aime à le dire, il est parti “prendre le pool” nous lâche un des conseillers du numéro un gabonais.

Cette sortie ressemble également à une réponse du chef de l’État aux opposants opportunistes qui affirment qu’il ne tient plus les commandes du pays pire, qu’il serait de ce monde. Ali Bongo Ondimba offre là à ses détracteurs la preuve qu’il est bien vivant et en parfaite santé.

C’est visiblement un président de la République très décontracté qui a sillonné Libreville ce matin. Il est assis sur le siège avant, détendu devisant avec son directeur de cabinet et un directeur en lien avec les finances publiques alors même que vingt-quatre heures, Ali Bongo Ondimba recevait en audience le gouverneur de la BEAC. Sans doute évoquaient-ils des questions financières.

Bien malins celui qui le devinera. Pour l’instant Ali Bongo Ondimba, après Julien Nkoghe Bekale, fait taire une bonne fois pour toute, les rumeurs sur son état de santé et sa capacité à présider aux destinées de notre pays, le Gabon.

Yves Pambo

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom