PARTAGER


Les enseignants en attente d’intégration ont décidé de passer à la vitesse supérieure.

 

 

En attente d’intégration depuis plus de 5 ans et le gouvernement donnant l’impression de ne pas vouloir réagir, ces fonctionnaires de l’éducation ont décidé d’assiéger le ministère de Michel Menga M’Essone et de Yolande Nyonda.

Les invités inopinés du jour ont mis le feu au ministère. Des barricades ont été dressées et du feu allumé. Ces pères et mères de famille, qui n’en peuvent plus, sont bien décidés à en découdre. Pourtant, il y a quelques jours, la ministre de la Fonction publique, Madeleine Berre avait instruit son secrétaire général et les directeurs centraux des ressources humaines des départements ministériels concernés de résoudre rapidement cette question.

La principale écueil est l’interdiction de recrutement pendant 3 ans décidée l’année dernière par l’équipe Issoze Ngondet. Il est donc assez compréhensible que la situation dégénère après 5 ans d’attente.

Gageons que le gouvernement, Nkoghe Bekale, qui a décidé d’user de dialogue pour résoudre les conflits sociaux saura trouver les solutions pour apaiser les tensions et parvenir enfin à régulariser les situations administratives de ces gabonais.

 

Patrick Nze

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom