PARTAGER


Alors que de tas d’ordures s’amoncelaient hier nuit, ce matin, Libreville et Akanda en étaient débarrassés.

Alors que le prestataire avait annoncé la cessation de toute activité, les Mairies d’Akanda et de Libreville se voyaient dos au mur. Il fallait des solutions palliatives rapides pour éviter l’escalade.

Ce qui semble avoir été puisque les ordures qui s’étaient entassées ces dernières heures ont été ramassées. Où cela n’a pas été le cas, les populations ont purement et simplement décidé de brûler les ordures. Les zones par lesquelles la mairie est passée ont vu leur caniveaux transformés en dépotoirs.

Il semble impérieux que les mairies d’Akanda et de Libreville règlent rapidement cette question au vu de tous les risques que cela représente en terme de santé publique.

 

Patrick Nze

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom