PARTAGER


Alors que cette 3ème édition du festival en était à sa deuxième journée, c’est la province du Haut-Ogooué qui était à l’honneur.

 

Les altogovéens ont, sans surprise, été fidèles à leur réputation. Ils ont fait le show. L’avenue Jean-Paul II a refusé du monde, tant le festival gagne en notoriété d’année en année.

Sur scène, la talentueuse et plantureuse Shan’L qui a rejoint une nouvelle écurie, la star montante du Hip Hop gabonais Anelka, mais que serait la jeunesse altogovéenne sans les icônes que sont Patience Dabany, Espérance Ngaba, la reine d’empire Amandine, Angèle Assele, etc?

Pour ceux qui voulaient bien démarrer le week-end, il fallait être à la prestation du Haut-Ogooué. C’est le cas du jeune Franck qui est parti du quartier Akebe pour rallier le lieu du festival : “Je ne regrette pas d’avoir fait le déplacement. Mes potes et moi passons de très beaux moments en communion avec notre culture. Le hic pour moi, c’est que cela n’ait lieu qu’à Libreville, il faudrait le dupliquer dans toutes les provinces. Notre pays c’est 9 provinces, il n’y a pas que la capitale.”

Yves Pambo

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom