PARTAGER


La célébration de la fête du sacrifice a été l’occasion d’une nouvelle prise de parole pour le numéro un gabonais.

 

Assez discret sur les réseaux sociaux depuis son retour définitif dans notre pays, le président de la République n’intervient qu’en cas de stricte nécessité sur les réseaux sociaux. Ali Bongo Ondimba ne communique très peu.

A l’occasion de la célébration de la fête du sacrifice, communément appelé fête du mouton, Ali Bongo Ondimba en a profité pour appeler l’ensemble des croyants du monde à plus de tolérance, de concorde et de paix. Ce qui traduit l’attachement de l’homme à veiller au respect des libertés individuelles et religieuses.

Une réaction qui n’a pas tardé à faire réagir la toile. Au Gabon, la moindre Action du chef de l’État est scrutée et analysée de fond en comble. Fidèle aux principes laïcs et musulmans de confessions, Ali Bongo Ondimba a profité de cette célébration pour appeler chrétiens, musulmans et les autres confessions religieuses à plus de solidarités et de concorde.

 

Patrick Nze

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom