PARTAGER

Le 30 septembre dernier, les Officiers de la Police Judiciaire (OPJ) de la gendarmerie nationale, les Forces de Police Nationale (FPN) et l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) ont unis leurs forces et ont réussis à démanteler un réseau de braconniers dans la forêt de Minkébé.

Ce sont plus de 200 kg de pointes d’ivoire qui ont été retrouvés avec des braconniers dans la forêt de Minkébé. Plusieurs pistes telles que les douilles, les carcasses d’éléphants, les régimes de banane et autres aliments champêtres volés, ont permis aux OPJ, FPN et ANPN, qui ont joints leurs forces dans l’opération, de mettre la main sur ces braconniers.

D’origine essentiellement camerounaise, l’arrestation de ces braconniers ne se serait pas fait sans heurt. Ils étaient lourdement armés et auraient ouvert le feu sur les forces de défense et de sécurité gabonaise. Bien entraînés, les soldats gabonais ont très vite repris le dessus poussant les malfrats à prendre la poudre d’escampette. 

Les braconniers ont laissé derrière eux quarante et une paires d’ivoire estimées à plus de 200 kg et trente-sept queues d’éléphants. Les présumés trafiquants devront être déférés sous peu au tribunal de première instance de Libreville.

Arnaud Ebare

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom