PARTAGER


Pour ce faire, il a reçu le maire de la plus grande commune du pays en présence du Haut-commissaire à l’environnement.

 

Le prestataire en charge de la collecte des ordures ménagères ayant décidé de manière unilatérale de suspendre le ramassage des ordures ménagères, pleinement conscient qu’il s’agit d’un problème de santé publique, le numéro un gabonais a convoqué Leandre Nzue, le maire de la commune de Libreville, pour lui donner des instructions pour ne pas voir les immondices s’accumuler dans la capitale. Pour cette entretien, le président de la République y a associé Yannick Ongonwu Sonnet, Haut-commissaire à l’environnement et au cadre de vie.

La situation étant des plus préoccupantes, Ali Bongo Ondimba a instruit ses deux hôtes du jour de trouver une solutions rapides et pérennes à la collecte des ordures ménagères. De plus, cette situation intervenant à quelques jours de la célébration des fêtes de l’indépendance, il est impensable pour le chef de l’État que la ville se retrouve dans un tel état.

Il est donc plus que probable que le contrat d’Averda soit dénoncé et qu’un nouvel opérateur la remplace dans ce domaine. Nous en saurons un peu plus dans les jours qui viennent.

Patrick Nze

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom