PARTAGER


Le ministre de la Forêt, Lee White, et l’ambassadeur de Chine , S.E. Hu Changchu, suivi de sa délégation,  se sont rendus à Nkok, ce mercredi 04 août, pour l’inauguration des usines Gabon Original Fourniture (GOF) et Lida Bois International du Gabon.

 

D’entrée, l’administrateur de l’autorité administrative de Nkok, Igor Simard a présenté la zone économique et fait son historique. “le projet de la  Zone est née de la matérialisation de la vision du chef de l’État  dès son accession à la magistrature suprême, qui a choisi d’interdire l’exportation des grumes afin de transformer  le bois localement. Ici aujourd’hui, cette vision se concrétise par l’entrée des nouveaux investisseurs.” a-t-il indiqué.

Selon les chiffres officiels, la zone économique à régime privilégié de Nkok compte à ce jours 99 entreprises en activité et compte dépasser d’ici la fin d’année plus de 100 entreprises. Avec l’intégration du système Tracer, le bois gabonais se positionne sur la voie de la certification. ”Nous souhaitons également être des leaders  concernant les questions légales du bois en Afrique.” a ajouté l’administrateur général de l’autorité administrative de Nkok.

Les nouvelles entreprises chinoises présentes dans la ZES sont spécialisées dans le secteur bois. Lida Bois International du Gabon occupe une superficie 2000 m2 et emploie une trentaine de gabonais. Son directeur général, Mao Suxiong,  projette de produire 3000 m3 de bois par an. Il envisage de faire le sillage et le placage à long terme. L’entreprise Gabon Original Fourniture, quant à ellen est orientée dans la transformation du bois en produit finis en (meubles).

La cérémonie inaugurale a été marquée également  par la signature d’un partenariat entre le Gabon et la Chine par l’intermédiaire du ministre gabonais de la Forêt avec son homologue chinoise des Pâturages et de la Forêt, Hu Zhangcui. Ledit protocole d’accord  va permettre dans un avenir proche de créer une fondation sur la bonne gouvernance des forêts et des zones protégées entre nos deux pays.

La vision du chef de l’Etat permet de valoriser et préserver le bois de la forêt gabonaise. Le fait que chaque mois nous enregistrons des nouveaux investisseurs dans la zone industrielle démontre toute l’attractivité de la zone.”  a déclaré Lee White, côté gabonais. 

Aubin Itsoma 

 

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom