PARTAGER


L’exploit tant espéré de la part des joueuses gabonais n’aura pas eu lieu à Accra. Les filles de l’équipe nationale de football du Gabon n’ont pas produit l’exploit rêvé et ont été « logiquement » battues (0-2) par les ghanéennes sûres de leur force et très confiantes lors du match retour comptant pour les éliminatoires des Jeux olympiques Tokyo 2020.

 

 

 

C’est avec un retard de 3 buts, que les panthères, au féminin, se sont rendues à Accra pour laver l’affront qui avait leur avait été infligé à Libreville. Malheureusement, les pouliches du coach Cédric Mapangou se sont, une fois de plus, heurtées à une muraille : les Black queen. Les panthéresses ont encaissé le premier but à la 17ème minute puis un second à la 71ème minute.

Le 30 août dernier, le Ministre des Sports, Franck Nguéma, a reçu le onze national et son staff. Durant cette échange avec cette formation, il a tenu un discours patriotique, appelant les joueuses à sonner la révolte au Ghana.

Ce discours n’a, cependant, pas produit l’effet escompté. Les gabonaises mal préparées, peu équipées ont courbé l’échine. Le football n’est pas une épreuve d’incantation ou de discours, mais une épreuve de terrain qui nécessite une véritable préparation physique et mentale.

Arnaud Ebare

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom