PARTAGER


De nombreux Sud-Africains sont dans les rues depuis ce lundi 02 Septembre 2019. Leurs cibles sont les ressortissants d’autres pays africains. Un phénomène qui prend de l’ampleur depuis un certain temps dans ce pays. Au vu de ces actes, les ressortissants des pays africains se sont mis eux aussi à la chasse aux africains du Sud migrant.

 

Saccageant de centaines de magasins appartenant aux étrangers, prétextant que leur taux de chômage est élevé parce que, selon eux, ce sont les étrangers qui prennent tous les métiers. Dans un monde où le vivre ensemble est à l’ordre du jour, de tels propos sont inexplicable et incompréhensible.

Le reste des pays du continent ayant de la famille, des proches, des amis et connaissances en Afrique du sud ne sont pas restés à se tourner les pouces ; appliquant ainsi la loi du talion, œil pour œil ; dent pour dent. Suite à ces événements, des représailles ont eu lieu dans d’autres pays. Certaines d’entre elles ont décidé de riposter et prendre en chasse tous les migrants Sud-africain. Au Nigeria surtout, où l’ambassadeur sud-africain s’est fait agresser et des supermarchés d‘une grande chaîne sud-africaine ont été pillés, incident qui a fait un mort selon les médias locaux. En Zambie, un rassemblement a eu lieu hier devant l’ambassade sud-africaine à Lusaka. La ville devait accueillir le match de football entre les deux pays samedi, une rencontre officiellement annulé.

Le Nigéria vient de se retirer du forum économique qui devrait se tenir du 4 au 6 septembre à Capetown en Afrique du Sud. Il a rappelé également son ambassadeur qui devra rejoindre Abuja dans les heures qui suivent. Ceci est la conséquence directe des violences xénophobes  qui agitent le pays de Nelson Mandela depuis lundi.

Arnaud E.

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom