PARTAGER

L’atelier de formation sur les bases de l’alimentation humaine et les régimes alimentaires sains se déroulent  à Libreville du 2 octobre au 4 octobre,dans les locaux de l’AGASA. Il vise à établir un Guide Alimentaire sur la nutrition au Gabon. 

La session de formations du projet sur les Recommandation  Alimentaires Nationales ( RANs) pour des régimes sains a été présidé par le DGA de l’AGASA ,Mebiame Didier. Cet Atelier sur la sécurité alimentaire s’est axé sur les généralités de la nutrition, les régimes alimentaires, l’évaluation des statuts nutritionnels, et les maladies nutritionnelles.

En organisant cet atelier sur  l’alimentation humaine et les régimes alimentaires sains, l’AGASA  démontre sa disposition à investir davantage dans l’amélioration de la situation nutritionnelle des populations afin de répondre efficacement aux 17 objectifs du développement durable adoptés à l’Assemblée Générale des Nations Unies en 2015.

<<L’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire est fière d’accueillir dans ses locaux, l’Atelier de formation sur les bases de l’alimentation humaine et les régimes sains. Cet atelier peut-être considéré comme un prélude à l’élaboration du Guide Alimentaire ( GA) et Recommandations Alimentaires Nationales ( RANs). C’est, j’en suis sûre, les prémices d’engagements futurs pour la promotion de régimes alimentaires sains dans notre pays>>, a indiqué le DGA de l’AGASA, Mebiame Didier.

Pour l’AGASA, il est possible d’éradiquer la malnutrition grâce aux aliments disponibles sur territoire national. <<Que devons-nous attendre de cet atelier et de ce brassage d’idées ?Savoir qu’on peut s’alimenter de manière saine à partir de nos produits locaux. C’est une chance extraordinaire d’ouvrir à tous, aujourd’hui, comme demain, l’accès à la pleine réalisation de notre sécurité alimentaire. Puissons-nous saisir cette chance. Chacun est concerné,chacun est responsable>>, a conclu Mebiame Didier.
Ont pris part à cet atelier sur les régimes sains, les représentants respectifs des membres de la plateforme Multisectoriel, du Ministère de l’Agriculture, de la Santé, du Codex Alimentarus,   et du CENAREST.

Commenter via facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez svp!
Votre nom